Zidane et le Réal carburent à la puissance 5

Une semaine après une rencontre de belle facture pour ses débuts d’entraîneur, (5-0) contre La Corogne, Zinedine Zidane et le Réal Madrid ont pris le dessus sur Gijon, dimanche à Bernabeu, (5-1). Zizou ne pouvait se souhaiter mieux, même dans son plus beau rêve.

Après son baptême du feu lors de la 19ème journée de Liga contre La Corogne (5-0), Zinedine Zidane a vu son Réal Madrid cartonner à nouveau dimanche pour le compte de la 20e journée de Liga. Cette fois, la victime se nommait Gijon et le traitement est le même, 5 buts. « 5 » comme le numéro dont était floqué le maillot de Zinedine Zidane alors joueur au Réal Madrid.

Même si l'équipe de Gijon est modeste 19ème du championnat, elle partait, confortée par le fait qu'elle avait su tenir en échec l’équipe de Rafael Benitez (0-0).

Les merengues ont entamé le match sur un rythme qui a tôt fait d'exploser la machine du sporting Gijon. Le Réal Madrid de Zidane a atteint la pause avec cinq buts d'avance sur son adversaire du jour.

                     La sérénité s'imprime déjà comme un trait de caractère

Avant même la 20e minute de jeu les hommes de Zidane menaient déjà 4-0. L'équipe portée par une BBC éblouissante est montée au sommet de son art. Bale avait ouvert le bal dès la 7e minute à la retombée d’un corner de Kroos, avant deux chefs-d’œuvre coup sur coup signés Ronaldo et Benzema. Une première frappe surpuissante du Portugais, en pivot, après un bon service du Français (2-0, 9e), puis un ciseau parfaitement exécuté par ce dernier sur un centre impeccable de Bale (3-0, 12e). Dans la foulée, Cristiano Ronaldo y allait de son doublé, sur une passe décisive de Carvajal (4-0, 18e). La démonstration était complète !

Exceptionnel en première période, le Réal Madrid de Zidane a atteint la pause avec cinq buts d'avance sur le Sporting Gijon. Il a géré ensuite mais a perdu Bale et Benzema.

A la 62e minute, Zinédine Zidane a encaissé son premier but en tant qu’entraîneur du Real, oeuvre d’Isma Lopez.

La seconde période a été plus terne. Après deux rencontres, le bilan de Zidane sur le banc merengue est plutôt idyllique. Sous sa direction, le Réal a marqué cinq buts par match et n’en a encaissé qu’un.

Les Madrilènes restent bien placés dans cette course au titre de la liga, derrière le Barça, victorieux de l'Athletic Bilbao 6-0.

Personne n’avait vu les Madrilènes inscrire trois buts lors des douze premières minutes d’un match de championnat depuis le 15 janvier 1956, contre le Celta Vigo.

                                                  Karim Benzema un des meilleurs buteurs de la liga

Côté français, c'est encore avec un arrière-goût d'admiration mêlée d'impuissance que « certains décideurs sportifs » ont regardé jouer Karim Benzema. Après son doublé du jour, le Français n’en est pas moins devenu le meilleur buteur de la Liga en compagnie de Ronaldo (seize buts chacun).

Arielle KAMBISSY

banner