Association Kiminou « Icole pour tous » : le projet agro-pastoral avance dans la Lékoumou

La présidente de l’association Kiminou « Icole pour tous », Mme Berthe Blanche Laval Mouandza, s'est rendue sur place dans la Lékoumou, sur le site de Moulimba où se réalise le projet agro-pastoral. L'activité maraîchère se déroule bien.

«Le projet agro-pastoral sur le site agricole de Moulimba avance tout doucement et sûrement,  en attente des pousses de la pépinière. Du côté des deux autres hectares, il est prévu des cultures en vrac, maïs, l'haricot, les piments... », a déclaré Mme Berthe Blanche Laval Mouandza.

Le département de la Lékoumou n’étant pas bien équipé en appareils agricoles, comme dans le département voisin de la Bouenza, les responsables de Kiminou « Icole pour tous » sont à la recherche d’un tracteur pour accélérer cette activité intense de la part d'une association qui n’a que deux ans d’existence.

L'association Kiminou demande au gouvernement, aux entreprises forestières qui ont pignon sur rue dans la Lékoumou et tout autre organisme d'aider les responsables de cette jeune association humanitaire à trouver un tracteur pour labourer, défricher et retourner la terre  pour commencer le travail des cultures à vrac ou des appareils agricoles pour réaliser ce projet agro-pastoral sur ce site de 3 hectares appartenant au Ministère congolais de l'Agriculture.

Sur ce site, le système d'irrigation d'eau a été très mal installé. Les grossses cuves sont hors usage. Quand on arrose la pression est anodine.

L'association a aussi besoin d'une aide financière pour financer le nouveau système d'irrigation d'eau qui s'élève à 500.000 FCFA.

Ce manque criard des engins agricoles est un véritable goulot d’étranglement pour les agriculteurs de la Lékoumou vivant dans un pays qui importe chaque année plus de 700 milliards C.F.A de produits alimentaires.

Le gouvernement doit donc mettre en place les moyens pour encourager les grands investissements et pour aider les petits producteurs car le problème est d’abord celui de l’encadrement et du financement. Il faut aussi favoriser un accès aux entrants, aux marchés et aux technologies.

Si cette activité agro-pastorale marche, elle peut améliorer considérablement la situation économique des familles vulnérables et donc des élèves démunis. Ainsi l'association pourrait faire face aussi aux besoins scolaires de l'école tel que le remplacement d'un tableau, des tables bancs abîmés ou autres outils de l'école pour améliorer le travail des enseignants. 

Ce projet  agro-pastoral  de Moulimba va permettre à court terme d'assurer le matériels scolaires des enfants issus des familles vulnérables.

 

L’objectif à terme, selon les responsables de l’association Kiminou « Icole pour tous », est de réaliser une ferme école pour donner de l’expérience à des jeunes futurs exploitants.

Créée en mars 2020 à Franconville en France (06.11.12.24.41/06.68.92.71.11) avec une antenne très efficace et dynamique au Congo-Brazzaville (06.705.89.89/06.951.11.11), l’association Kiminou «Icole pour tous » vise entre autres, à aider, accompagner et soutenir les jeunes filles et garçons  démunis dans leur éducation et leur scolarité en République du Congo.

Jean-Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner