Niari : la grogne sociale gagne du terrain

Le département du Niari (sud) n’en a pas fini avec les conflits sociaux. Après les agents municipaux de la ville de Mossendjo, la grève s’étend aux agents de municipaux de Dolisie.

Depuis plusieurs jours, des mouvements de grève affectent les services municipaux du Niari.

A Dolisie, la ville préfecture du Niari,  les bureaux de la Mairie et de la morgue municipale ont été cadenassés. Pas de dépôts et de sortis de corps.

On rappelle qu’au Congo, les agents des conseils départementaux et municipaux totalisent jusqu’à plus de 50 mois de salaires impayés à ce jour.

Par manque de budget, la plupart d’entre eux ne tiennent plus de sessions depuis plusieurs années.

Sur le plan social, les travailleurs ne sont plus payés depuis des années. Le nombre global d’arriérés de salaire varie d’un conseil à l’autre et tourne entre 45 à 58 mois.

Le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, dans son discours d’investiture, le 16 avril dernier, a annoncé dans le budget exercice 2021, que 14, 80 milliards francs CFA sont prévus pour résoudre la question.

Les présidents des conseils départementaux continuent à attendre ces financements.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner