Brazzaville : après la pluie, le calvaire…

Quelques jours après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Brazzaville et ses environs, plusieurs quartiers sont assiégés par les détritus. Çà et là, des marées dormantes et des monticules de déchets provoquent des embouteillages monstres qui ralentissent la circulation. Une situation qui contraint automobilistes, piétons et motocyclistes à patienter pendant des heures ou à frayer leurs propres chemins.

Des rues de la capitale congolaise sont inondées après les intempéries qui ont occasionné la mort d’au moins deux personnes. Aux eaux boueuses qui paralysent la circulation dans certaines zones, s’ajoutent des fatras et des sables marécageuses.

Dans d’autres endroits, des chaussées se sont effondrées, des ravines sont à leur comble et des trottoirs regorgent de toutes sortes d’immondices.

A Manianga (Ngamakosso) par exemple, des détritus s’entassent comme pour former une chaîne de montagnes. Les voitures et les motocyclettes fréquentant ces zones doivent ralentir pour éviter un accident.

Cette voie, aussi impraticable qu’elle puisse paraitre, ralentit tout de même la course des automobiles. Outre la présence des eaux stockées dans les caniveaux, ce sont des artères qui ne sont pas réparées qui entravent la situation.

 

Un appel est lancé par les usagers en vue d’une réparation effective de ce tronçon de route.

Des brouettiers profitent de l’inertie de l’État pour empocher de l’argent en déchargeant des détritus sur les piles de fatras qui sautent aux yeux des riverains.

« À chaque tombée de pluie, les rues deviennent impraticables. Ordures, eaux dormantes fragilisent la santé des citoyens. C’est un problème récurrent », fustige un chauffeur de taxi.

Entre nids-de-poule, eaux dormantes et déchets, des artères sont occupées par des débris. Des motocyclistes sont forcés de circuler sur le trottoir, un véritable calvaire.

L’adage qu’« après la pluie, c’est le beau temps » est loin d’avoir un sens à Brazzaville.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner