Congo – Diaspora : Matala De Mazza, une Congolaise nommée juge au tribunal du Bronx à New York

Congo – Diaspora : Matala De Mazza, une Congolaise nommée juge au tribunal du Bronx à New York

Avocate de profession, Christel Fleur Garland est installée aux États-Unis depuis 1997. Elle a été nommée juge au tribunal du Bronx, le 8 mars. Pour elle, la journée de la Femme a coïncidé avec promotion.

Un parcours digne des récits de réussite à l’américaine. Christel Fleur Garland née Matala De Mazza, native de Kiev, d’un père congolais et d’une mère ukrainienne, le 1er juin 1981 est résidente aux États-Unis où elle gravit une à une, les marches de la juridiction américaine.

Après Kiev, rentrée au Congo avec ses parents, la jeune Matala De Mazza a effectué sa scolarité à Brazzaville jusqu'en classe de seconde, au lycée Jean Biyoudi.

La suite ? C’est dans la ville de New York où elle obtient le diplôme de droit du John Jay College of criminal, qu'elle s'écrit.

En juin 2010, elle est admise au barreau de New York,du New Jersey et de Washington DC en tant qu’avocate. Un an après, en 2011, elle intègre l’équipe du juge Shirley Gonzales au New York City Civil Court en qualité de juge assistante.

De son parcours, elle dit l'avoir ainsi mené grâce à « une volonté farouche capable de repousser les limites et de refuser la médiocrité », des qualités reçues de son père, affirme-t-elle. « Aujourd’hui, à 36 ans, le 12 mars dernier, j’ai pris mes fonctions en qualité de juge en ayant une pensée émue pour lui .», témoigne-t-elle.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville-Source Adiac