Congo – Santé : L'ong ASI lance un projet d'assistance médicale en faveur des jeunes filles vulnérables

Congo – Santé : L'ong ASI lance un projet d'assistance médicale en faveur des jeunes filles vulnérables

Le projet «Renforcement de l’accès à des services de santé de qualité pour les jeunes filles en situation de vulnérabilité et les professionnelles du sexe (PS) à Brazzaville et à Pointe-Noire» est désormais lancé. L’ONG Actions de solidarité internationale (ASI), en partenariat avec l’Association congolaise pour le bien-être familial (ACBF), le ministère de la Santé et Initiative 5%, a signé des conventions le 12 mars à Pointe-Noire, avec sept centres de santé intégrés, en vue de sa phase pratique.

Le projet vise plusieurs objectifs, notamment celui de contribuer à l’amélioration de l’accès aux services de santé de qualité à Brazzaville et Pointe-Noire, pour 1700 jeunes filles en situation de prostitution de survie ainsi que pour leurs enfants.

Le projet entend également renforcer les compétences des 270 professionnels de santé des dix-huit structures de santé impliquées dans ce processus, en matière d’accueil et des droits des patients.

D’après une enquête comportementale couplée à la sérologie VIH chez cette catégorie de personnes vulnérables, des professionnelles du sexe en 2012, la prévalence du VIH-sida est largement au dessus de la moyenne générale, 5,5%.

« Les PS évoluent dans un environnement insalubre lié à leur condition de vie. Elles se distinguent par l’utilisation des médicaments contrefaits facilitant ainsi les infections aux trois grandes pandémies, à savoir le paludisme, le VIH-sida et  la tuberculose », précise l'enquête.

Par ailleurs, on note chez les jeunes filles mineures en situation de prostitution de survie, l’accès inégal aux soins de santé, d’après une enquête menée par ASI en 2014.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville