Congo : Plus de 60 milliards de FCFA par an pour financer l’Assurance maladie universelle (AMU)

Au Congo-Brazzaville, le coût de l’AMU a été estimé ce mercredi par les experts nationaux à 60 045 367 456 FCFA soit 12 249 FCFA par tête et par an ou 1021 FCFA par tête et par mois.

Ce montant inclut les tarifs (consultation, ordonnance), forfaits proposés en référence à des standards internationaux (moustiquaire, VIH).

L’AMU intègre trois dimensions prioritaires à savoir : la santé mère-enfant ; les maladies transmissibles et tropicales négligées, ainsi que les maladies non transmissibles qui prévoient un traitement curatif complété par une dimension préventive. Le panier se présente en deux niveaux : un panier solde, c’est-à-dire des prises en charge de situation qui se feront à 100% sans ticket modérateur de la mère et l’enfant, ainsi que des maladies nutritionnelles.

Il prendra également en charge certaines maladies transmissibles et tropicales telles que : le paludisme ; le VIH/Sida ; la tuberculose et la prise en charge de certaines maladies non transmissibles comme l’hypertension artérielle et le diabète.

Cette prise en charge est applicable tant pour la santé mère-enfant que pour les maladies transmissibles et les maladies non transmissibles.

En cas de référencement justifié, le transport sanitaire sera de même pris en charge. Et un panier dit complémentaire pour lequel sera exigé un ticket modérateur, dont les montants sont négociables, concernera les maladies transmissibles et non transmissibles.

Ce régime sera financé grâce aux cotisations des employeurs et travailleurs du secteur privé, des indépendants, de l'Etat employeur et des agents de l'Etat, des pensionnés.

Germaine Mapanga

banner