Présidentielle 2016 : la société civile appelle à l’apaisement

Soucieux de la quiétude des populations, le président de la Fondation Ebina et du Collectif des explosions du 4-Mars, Joe Ebina veut un climat apaisé au Congo. Et pour cela il a lancé un appel, ce mardi sur les antennes de RFI, à tous les acteurs de la société civile, les guides religieux, les autorités de l’Etat, les leaders politiques à entreprendre la voie de la paix.

Joe Ebina estime que c’est à cette condition la République du Congo sera épargnée d’une crise postélectorale après celle d’octobre 2015 qui a causé plusieurs dégâts à Brazzaville et dans la partie sud du pays.

On rappelle que les USA et l’UE qui refusent d’être à la traîne de l’histoire ou tout simplement absents du champ politique et diplomatique, ont encouragé tous les acteurs politiques congolais à recourir aux voies légales pour résoudre leurs différends et appelle le gouvernement à rétablir les moyens de communication.

Plusieurs diplomates en poste au Congo s'inquiètent d'ailleurs de l'impact économique de ces coupures dans un pays où beaucoup d'habitants gagnent leur vie, au jour le jour, dans le secteur informel.

Aurélie ISSIMBA

banner