Watch the video

Congo : Denis Sassou N’Guesso promet de gracier le général Jean-Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa

"La mentalité de représailles détruit les États, tandis que la mentalité de tolérance construit les nations" disait Nelson Mandela. C’est dans cette optique que le Président congolais, Denis Sassou N’Guesso, récemment réélu avec 88,40% des voix, a promis de gracier les prisonniers dits politiques, notamment le général Jean-Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa, condamnés à 20 ans de détention minimum pour « atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat et détention d'armes de guerre ».

Le numéro un congolais a fait cette promesse lord d’un entretien exclusif avec nos confrères de Télé Sud TV.

«Nous voulons engager notre peuple sur la voie de la paix, de la détente générale, du redressement de l’économie, ça sera surement pour les cinq prochaines années une ère de détente dans le pays », a déclaré Denis Sassou N'Guesso après la cérémonie de son investiture.

Cliquer sur la photo pour suivre cette interview.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner