Congo – Covid-19 : La Coordination nationale note une décrue de l’épidémie et invite à ne pas relâcher les efforts

Il s’est tenue le Jeudi 11 Février 2021, la 16ème réunion de la Coordination Nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19, sous la haute autorité du président Denis Sassou N’Guesso. De l’examen du rapport de la Task Force près la Coordination Nationale de gestion de la pandémie, il ressort que le mois de janvier 2021 a amorcé une décrue de l’épidémie.

''Après deux mois difficiles, avec un pic à plus de 1.200 personnes contaminées et 19 décès en décembre 2020, il y a eu une baisse des indicateurs au mois de janvier 2021. Elle se poursuit sur les premiers jours de février.

Même si le taux de positivité n’est pas encore inférieur à 5%, la maladie circule un peu moins dans le pays. Elle a occasionné moitié moins de morts en janvier 2021 qu’en décembre 2020.

Brazzaville et Pointe-Noire demeurent les deux principaux foyers de contamination à la Covid-19 au Congo.

L’épidémie a moins circulé à Pointe-Noire qu’à Brazzaville au mois de janvier 2021.

A la date du 5 février 2021, notre pays comptait 92.500 personnes testées, pour un total de cas positifs depuis mars 2020 fixé à 8354 ; le nombre de cas actifs est quant à lui de 1213 personnes. 7019 personnes au total ont été déclarées guéries, tandis que le pays déplore 122 décès depuis le début de la pandémie.

Brazzaville compte le plus grand nombre de personnes contaminées (65,38% du total du pays) et a enregistré le plus grand nombre de décès (65,57% du total des morts de la Covid-19).

En janvier 2021, la maladie circulait encore à un rythme élevé à Brazzaville, identique ou presque à celui de décembre 2020.

Pointe-Noire, deuxième foyer de contamination, après avoir enregistré un rythme de circulation de la maladie plus élevé que Brazzaville pendant trois mois consécutifs (septembre, octobre et novembre), a vu le taux de positivité baisser pour se situer autour de 4% fin janvier 2021.

Il convient de relever que les départements de Brazzaville et de Pointe-Noire totalisent un peu plus de 92% des personnes contaminées et 96% des décès.

Les signes de la décrue de l’épidémie se lisent à travers les situations de Brazzaville et de Pointe-Noire.

Suivant les indications récentes du ministère de la santé, la clinique Leyono comptait au 5 février 2021, 18 malades contre plus de 30 à la mi-janvier ; le centre Mouissou Madeleine de Pointe-Noire avait quant à lui avait en son sein 7 malades contre plus de 40 à la mi-janvier.

En décembre 2020, on avait dénombré 14 décès à Brazzaville et 5 à Pointe-Noire. Au mois de janvier 2021, les chiffres sont respectivement de 5 et 3.

Face à ces chiffres meilleurs, la Coordination Nationale invite les populations à ne pas relâcher les efforts, et recommande plus que jamais le respect des mesures de prévention, notamment le port obligatoire et conforme du masque, afin de maintenir la dynamique de la décrue.’’

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner