Denis Sassou N’Guesso rend hommage à Jacques Joachim Yhombi Opango, mort depuis mars dernier en France

Le chef de l'Etat, Denis Sassou N’Guesso a rendu hommage vendredi, au palais des congrès de Brazzaville, à Jacques Joachim Yhombi Opango, mort le 30 mars dernier, à l’âge de 81 ans, des suites du Covid-19, à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine près de Paris en France.

L’hommage de la République qui a, en effet, précédé la dernière veillée mortuaire, l’office religieux et l’inhumation le 31 octobre à Owando, a été marqué par le dépôt de la gerbe de fleurs par le chef de l’Etat devant le cercueil couvert du drapeau tricolore.

Président de la République de 1977 à 1979, Jacques Joachim Yhomby Opango est le premier général des Forces armées congolaises (1978). Il a également assuré d’autres fonctions civiles et politiques, notamment Premier ministre, ministre à la présidence de la République, chargé de la Défense nationale et de la sécurité ; ministre des Postes et télécommunications ; secrétaire général du Conseil d’Etat et directeur général de la régie nationale des travaux publics.

Co-fondateur du Parti congolais du travail (PCT), Jacques Joachim Yhomby Opango a créé en 1990 le Rassemblement pour la démocratie et le développement. Elu député d’Owando en 1992, il a occupé les fonctions de Premier ministre sous le président Pascal Lissouba.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner