Congo : la présidente de l’organisation des femmes de l’UPC déterminée à consolider et redynamiser le parti à Brazzaville

La présidente de l’organisation des femmes de l’UPC (OFUPC), Chantal Mbelo était à la rencontre des femmes du parti de l’opposant Paulin Makaya dimanche à Mfilou, dans le 7ème arrondissement de Brazzaville pour redynamiser le parti à l’échelle de la capitale congolaise.

La présidente de l’organisation des femmes de l’UPC (OFUPC), Chantal Mbelo a partagé la « quintessence de la vision politique de l’opposant Paulin Makaya» – pour reprendre ses termes – lors de ce qui était officiellement qualifié de « prise de contact » avec les femmes de l’UPC du 7ème arrondissement de la capitale congolaise après son élection à la tête de l’OFUPC en février 2020.

De quoi, peut-être, donner un nouvel élan à ce parti qui a toujours eu des difficultés à se faire une place à Brazzaville car son leader était détenu pendant 1100 jours et libéré en septembre 2019 après deux procès successifs.

Mais Chantal Mbelo s’affiche confiante et veut ratisser large pour faire gagner son candidat à la présidentielle de mars 2021. De quoi, aussi, afficher l'ambition d’attirer toutes les femmes de Brazzaville à soutenir Paulin Makaya en 2021.

L’UPC a été créé pour aller au pouvoir. A défaut d’une candidature individuelle en 2021, Paulin Makaya s’alignerait par le jeu d’alliance derrière un candidat intègre que l’opposition pourrait unanimement choisir.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner