Congo – France : Décès de Clotilde Ngouabi

La première épouse du président Marien Ngouabi est décédée le mercredi 30 octobre en France. Clotilde Martin, de son nom de jeune fille, avait rencontré le jeune sous-lieutenant Marien Ngouabi, étudiant congolais à l'École militaire de Saint-Cyr, en 1962.

Marien Ngouabi et Clotilde Martin se marient en 1962 à la mairie de Graffenstaden puis à l'église Saint-Nicolas de Strasbourg.

De retour au Congo, Marien Ngouabi, promu lieutenant, prend ses fonctions dans l’armée congolaise, en qualité d’adjoint au Commandant du bataillon d’infanterie de la garnison de Pointe-Noire.

Le couple a deux garçons, tous les deux nés à Pointe-Noire. L'aîné Marien Junior en 1963 et le cadet Roland en 1965, il est colonel dans la police congolaise.

Quand Marien Ngouabi devient le troisième Président de la République du Congo le 31 décembre 1968, Clotilde devient de facto la Première Dame du pays.

Lorsque Marien Ngouabi s'éprend de Céline Mvouka qui deviendra sa seconde épouse, l’ex-Première Dame se sépare de son mari et rentre en France. Le divorce est prononcé en 1972.

À la mort du président Marien Ngouabi en 1977, elle effectuera le voyage de Brazzaville pour assister aux obsèques de l'homme qu'elle n'avait cessé d'aimer.

Clotilde Martin épouse Ngouabi était née à Walscheid, petite commune du canton de Sarrebourg en Moselle, en 1941.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner