Denis Sassou N’Guesso en Russie ce lundi pour rallumer encore la flamme diplomatique et économique entre Brazzaville et Moscou

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso a quitté Brazzaville ce lundi 20 mai 2019, pour une visite officielle en République Fédérale de Russie.

L’agenda du chef de l’Etat prévoit entre autres, un tête-à-tête avec son homologue Vladimir Poutine.

On rappelle que les relations entre Brazzaville et Moscou ont toujours été bonnes. C'était déjà le cas lorsque le Congo s'appelait République populaire entre 1969 et 1992 et que près de 7 000 étudiants congolais faisaient leurs études en URSS.

La Russie a envie d'un Congo stable, car les entreprises russes notamment dans le secteur énergétique y sont de plus en plus présentes.

Les Russes participent notamment à l'étude de faisabilité de l'oléoduc Pointe-Noire Brazzaville Ouesso via Oyo.

Les échanges entre les deux pays sont passés de 3 milliards de dollars en 2011 à 11,5 milliards de dollars en 2014.

La Russie forme des militaires et des policiers congolais et 3 000 jeunes Congolais apprennent le russe, notamment grâce au centre culturel russe de Brazzaville.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville