Un général français se reconvertit dans la communication de Bedel Soussa

Le général Jean-Philippe Ganascia se convertit dans la communication et le lobbing. Désormais le militaire français gère l’image et les relations presse de Romain Bedel Soussa, candidat à la présidentielle du 20 mars 2016 au Congo-Brazzaville, rapporte La Lettre Du Continent.

Candidat à l'élection présidentielle de juillet 2009 pour le compte du Comité de Résistance et d’Action pour le Congo (CRAC), Romain Bedel Soussa, ancien proche conseiller du professeur Pascal Lissouba, ex président du Congo-Brazzaville (1992-1997) n'est pas allé au bout du processus, en raison du caractère « mascarade » de l'organisation de cette élection présidentielle remportée par le président Denis Sassou Nguesso.

Le général Jean-Philippe GANASCIA (1953-), de nationalité française, a été Commandant de la Force de l’Union Européenne (octobre 2007-mars 2009). Il a quitté le service actif en septembre 2009.

Depuis lors, il se consacre, en tant que consultant indépendant, à la facilitation des relations civilo-militaires au profit des grandes agences et ONG humanitaires. Il a élargi ses domaines de compétences à la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS), à la place du genre dans cette réforme, à la Protection des Populations (POP) et à l’étude des Compagnies Militaires et de Sécurité Privées (CMSP).

Il est expert auprès du Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP) et de l’Observatoire Canadien des Crises et de l’Aide Humanitaire (OCCAH), de l'Équipe internationale de conseil en réforme du secteur de sécurité du Centre Genevois de Politique de Sécurité (GCSP), et de l'Initiative de Gestion de la Sécurité (GCSP/SMI).

Membre de l'Association Francophone des Experts et consultants de la Coopération Technique Internationale (AFECTI), il est responsable du pôle « gestion des crises » et attaché au pôle « affaires humanitaires ».

Depuis le 1er juin 2011 il est conseiller (relations civilo-militaires) du Directeur du Centre -international- pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF) à Genève.

Aurélie ISSIMBA

banner