Congo : Denis Sassou Nguesso prend part aux obsèques officielles de Winnie Mandela

Congo : Denis Sassou Nguesso prend part aux obsèques officielles de Winnie Mandela

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso a quitté Brazzaville vendredi pour l'Afrique du Sud, où il prend part ce samedi 14 avril 2018 aux obsèques officielles de Madame Winnie Mandela, ex-épouse de l'ancien président sud-africain, Nelson Mandela, décédée à l'hôpital Milkpark de Johannesburg lundi 2 avril dernier, à l'âge de 81 ans.

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso a pris une part active, notamment à la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud. Il a joué un rôle majeur dans l’éradication du système d’apartheid, surtout quand il a présidé aux destinées de l’organisation de l’Union africaine (ONA) en 1986.

En rendant hommage à Winnie Mandela, Denis Sassou Nguesso rend en même temps, la gratitude à celle avait associé sa voix à celle du peuple congolais, apportant par ricochet son soutien au Président de la République, son ami de lutte, alors que le peuple congolais s’apprêtait à décider de l’avenir du pays, à travers le référendum constitutionnel.

C’est dire combien au-delà de leur combat commun pour la liberté, Denis Sassou Nguesso et Winnie Mandela avaient eu des relations très chaleureuses et amicales.

Militante de la lutte anti-apartheid Winnie avait épousé Nelson Mandela en 1958. Ils s'étaient séparés en 1992, deux ans après la sortie de prison de son mari.

Seconde épouse de l'ancien président sud-africain, Winnie Mandela était une femme politique très engagée, au sein de l’ANC aux côtés de son mari. Elle avait œuvré sans relâche à faire connaître le combat de l'ANC et mais aussi pour la libération de Nelson Mandela, durant les vingt-sept années de prison de celui-ci.

Le couple a été le symbole de la lutte anti-apartheid, jusqu’à leur divorce.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville