Le RDD fonctionne dans l’illégalité et sans légitimité

Le Rassemblement pour la Démocratie et le Développement (RDD), de l'ancien président congolais, Joachim Yhombi-Opango fonctionne en toute illégalité et sans légitimité nécessaire, selon l’un des responsables de cette formation politique le professeur Anaclet Tsomambet.

« Le parti est entrain de se vider de ses meilleurs cadres et de ses militants les plus dynamiques au risque de devenir une coquille vide », a affirmé Anaclet Tsomambet dans un communiqué.

Selon lui, depuis le congrès constitutif qui s’est tenu en 1991, il y a donc 25 ans, le RDD n’a plus tenu un autre congrès alors que les statuts font obligation pour qu’un congrès se tienne tous les 5 ans. Ce qui veut dire qu’à la date d’aujourd’hui, si la périodicité était respectée, le RDD aurait déjà tenu son sixième congrès.

« Il est urgent que le congrès se tienne pour que le parti fonctionne dans la légalité et pour que les futures autorités puissent bénéficier d’une véritable légitimité qui fait grandement défaut en ce moment », a souhaité Anaclet Tsomambet avant de préciser que ce congrès aura aussi pour objectif de ressouder l’unité du parti.

Le RDD est traversé aujourd’hui par des courants paralysants.

Vivement que ce congrès voit le jour afin d’injecter du sang neuf et d’apporter un nouveau souffle au parti.

Germaine Mapanga

banner