Congo : Guy-Brice Parfait Kolélas a enterré ses vaillants militants

C'est le mardi 1er août dernier que l'Union des démocrates humanistes (L’UDH-Yuki) de l’opposant Brice-Parfait Kolélas a enterré sept (07) de ses vaillants militants décédés le vendredi 14 juillet dernier, dans un accident de la circulation qui a eu lieu pendant un carnaval de fin de campagne électorale de leur parti à Brazzaville.

Entre colère et émotion, les familles étaient là aussi au cimetière Ma Compagne. Les militants et sympathisants de l'UDH-Yuki ont accompagné les cercueils jusqu'au cimetière en chantant et en dansant.

Le sang ne peut avoir coulé en vain. Et il faut honorer la mémoire de ces victimes qui laissent derrière eux, un parti en pleine ascension (8 élus à l’Assemblée nationale) et des familles et amis en émoi.

Le chef du bureau politique de l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki) Guy Brice Parfait Kolélas a établi le 15 juillet dernier à Brazzaville, un premier bilan de l’accident de la route qui a causé la mort à sept de ses militants en campagne à Massissia dans le 8e arrondissement. On dénombre également 115 blessés légers et graves qui sont actuellement aux soins dans deux centres hospitaliers de la capitale.

Parfait Kolélas a expliqué que le conducteur du véhicule transportant ses partisans était dans un état d’ivresse et avait perdu le contrôle de l’engin.

«Il balançait le véhicule à gauche et à droite et a fini sa course dans un caniveau », a-t-il indiqué, annonçant que la police judiciaire sera saisie pour élucider ce drame.

Toutes les dépenses ont été prises en charge par Brice-Parfait Kolélas.

Germaine Mapanga

banner