Législatives à Mbinda : Marcel Leouobo du PCT rempile pour un 4ème mandat

Le candidat du Parti congolais du travail (PCT, parti au pouvoir) repart pour un quatrième mandat à l'Assemblée nationale, après avoir battu Pierre Mouandza, candidat de Dynamique républicaine pour le développement (DRD), le parti du ministre Hellot Matson Mampouya.

Député depuis 15 ans, très ancré dans son fief, Marcel Leouobo s'est pourtant fait coiffer au poteau par le candidat de DRD lors du premier tour du 16 juillet dernier.

Pierre Mouandza était arrivé en tête du scrutin avec 39,23% des voix, contre 35,94% pour le député sortant.

Marcel Leouobo a peut-être pu compter sur ses qualités de communicant et sur sa générosité pour arracher sa victoire pour ce second tour riche en rebondissements.

Entre-temps à Mayoko, le fief traditionnel de Pascal Lissouba, les résultats s'annoncent plutôt catastrophiques pour l’Upads de Pascal Tsaty Mabiala. Le député sortant Pascal Leyinda a été battu à plate couture par Armand Mouidy, candidat indépendant.

L’aventure de l’Upads se termine donc en débandade à Mbinda, Mayoko et Vouka.

Désormais le parti crée par Pascal Lissouba dont l’avenir s’écrit en pointillés, n’a d’assises qu’à Dolisie et Loudima. Un vote sanction, mais aussi un vote de crise.

Longtemps boudé et toujours maintenu en place, Pascal Tsaty Mabiala semble traverser une véritable crise de légitimité, tant l'homme peine à imposer ses vues au sein de la direction politique de l'UPADS et bien plus, auprès des militants.

Un véritable camouflet, l’autorité de Tsaty Mabiala s'en trouve maintenant entamée dans le district natal de l’ex président congolais dont il prétend défendre les idéaux.

Edwige KISSINGER

banner