Second tour des élections législatives : Les congolais votent ce dimanche

Les quelque 2 millions d’électeurs congolais votent ce dimanche pour désigner leurs députés avec l’enjeu de confirmer une majorité absolue à l’Assemblée nationale au Parti congolais du travail (PCT, parti au pouvoir), mais aussi de désigner le chef de l’opposition congolaise.

L’enjeu est pourtant crucial. Le résultat de ce dimanche soir, et notamment le nombre de députés obtenus par le parti présidentiel, devrait conditionner le mandat du premier président de la nouvelle République. S’il obtient la majorité absolue à l’Assemblée, le chef de l’Etat s’attellera à faire voter son programme de candidat.

Face au PCT de Denis Sassou Nguesso, l’UDH-YUKI de Brice-Parfait Kolélas et l’Upads de Pascal Tsaty Mabiala se disputent la place de première force d’opposition.

Sur 711 candidats en lice, 93 ont été élus au premier tour le dimanche 16 juillet dernier et 94 candidats sont en ballotage.

Sans surprise, le PCT du président Denis Sassou Nguesso a raflé la mise. Le raz-de-marée Parti congolais du travail annoncé a bien eu lieu.

Selon les premiers résultats rendus public par le Ministère de l’Intérieur, le parti présidentiel a remporté 70 des 151 sièges de la future Assemblée nationale de la nouvelle République.

Pour Charles Bowao, porte-parole de la fédération de l'opposition congolaise qui avait décidé de bouder le scrutin, ces résultats ne veulent rien dire, tant que le taux de participation, très faible selon lui, ne sera pas dévoilé.

Rappelons que dans les 9 circonscriptions du Pool où le vote n'a pas été organisé à cause des violences, les députés sortants seront reconduits.

Germaine Mapanga

banner