RDC : le PPRD prévient Tshisekedi et les députés de l’Union sacrée « lors du vote du bureau définitif, ils seront surpris »

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) continue à critiquer la dernière rencontre entre le Président de République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi et les députés nationaux ayant rejoint l’union sacrée de la Nation.

A en croire Didier Manara, le chiffre des participants avancé par la présidence de la République n’est pas correct.

« À l’Union africaine, ils n’étaient pas 300 députés nationaux. Ils étaient 170. Nous avons des preuves tangibles. Ils étaient 170 et ils ont mis les gens en cravate qui étaient de la présidence de la République pour montrer qu’ils étaient à 300. Ils n’étaient pas 300 », a déclaré le président du regroupement parlementaire du PPRD.

Toutefois, il a annoncé un exploit lors du vote du bureau définitif de l’Assemblée nationale où le FCC battra le ticket du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La session extraordinaire à la chambre basse du Parlement s’est ouverte mardi 5 janvier pour entre autres l’élection et l’installation du bureau définitif de cette institution.

Deux jours auparavant, le président de la République a réuni plus de trois cents députés prêts à soutenir sa vision de l’union sacrée.

Félix Tshisekedi avait déjà désigné le week-end Modeste Bahati Lukwebo comme informateur pour identifier la nouvelle majorité à l’Assemblée nationale.

Source : Africa24sur24

banner