Congo : les garages anarchiques sur les routes de Brazzaville

Des nombreux garages à ciel ouvert enlaidissent les rues et avenues de Brazzaville. Lesquels ateliers, encombrant les trottoirs avec leurs files de voitures en panne, donnent à la capitale congolaise l'image d'une fourrière géante.

Pour mettre fin à cette mauvaise image, l'édile doit demander aux propriétaires de ces garages de libérer le domaine public communal avant de lancer l'opération de déguerpissement.

Les véhicules préalablement identifiés doivent être remorqués vers la fourrière de Brazzaville.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner