Congo : Manifestation contre le couvre-feu à Brazzaville et à Pointe-Noire

Jeudi 31 décembre 2020 vers 21h, une manifestation contre le couvre-feu, organisée par les jeunes,  s’est déroulée dans les quartiers de Brazzaville et Pointe-Noire pour célébrer avec faste le Nouvel An et exprimer leur indignation suite à la décision du gouvernement qui a décidé, "la mort dans l'âme", d'un couvre-feu à partir de 20h les 24 et 31 décembre et d'un confinement les 25 décembre (Noël) et 1er janvier 2021.

Les manifestants, essentiellement des jeunes, scandant des slogans anti couvre-feu tels que : « «To kokende té, To kolala awa! Ba boma biso! Okemba ayoka! To kokende té, To kolala awa! Ba boma biso! Okemba ayoka » dans plusieurs rues et avenues de Brazzaville.

Face au risque grandissant d’une deuxième vague de l’épidémie dans notre pays, du fait notamment des risques liés à la multiplication des contacts physiques entre les personnes, la réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 a prescrit récemment la prise de mesures tendant à limiter ces contacts au strict nécessaire. Ils devront l’être davantage encore par ces temps de fêtes de fin d’année.

Par précaution et pour des raisons évidentes, ces fêtes ne devront pas être célébrées avec la même intensité qu’en temps normal.

«Nous ne pouvons prendre le risque de mettre en danger notre capital le plus précieux en l’occurrence la santé. Je demande que les rejouissances de cette fin d'année se déroulent dans la rétenue », a déclaré le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso dans son message de vœux 2021.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner