Watch the video

La cybercriminalité : quatre membres de la mafia arrêtés à Brazzaville

Il faut toujours rester vigilant vis-à-vis de ce qui vous est envoyé ou proposé sur les réseaux sociaux. Ce qui est gratuit n'existe pas. Quand on vous promet sur Internet des Smartphones gratuits, ce n'est pas une logique économique. Vous avez gagné au loto, vous êtes l'heureux bénéficiaire du testament d'un membre lointain et/ou inconnu de votre famille, les impôts veulent vous donner de l'argent, un ami vous envoie un appel à détresse… Ces pièges peuvent paraître grossiers, il n'empêche qu'ils fonctionnent toujours : les victimes sont chaque année plus nombreuses au Congo-Brazzaville où l'outil internet a permis de recycler de vieilles méthodes d'escrocs. La direction départementale de la police de Brazzaville a arrêté quatre pirates étrangers qui ont fait 300 victimes dans la capitale congolaise.

Cliquer sur la photo pour lire la vidéo.

Jacques Jarele SIKA / les Echos du Congo-Brazzaville

banner