Congo : des pluies d'une rare violence ont provoqué des inondations dévastatrices à Pointe-Noire

Les importantes précipitations, qui ont frappé l'ensemble du pays, ont submergé des localités entières et obligé des dizaines de milliers de personnes à abandonner leurs maisons. Ces pluies diluviennes ont provoqué des inondations dévastatrices non seulement au nord de Brazzaville, mais aussi à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo. Les météorologues craignent que le pire soit encore à venir.

A Pointe-Noire, la vétusté des infrastructures d'égouts et le laisser-aller des constructions anarchiques facilitent parfois l’infiltration de l’eau dans certains quartiers.

Les routes ont été coupées, les points d'eau endommagés.

 

 

Des quartiers entiers se sont transformés en véritables marécages et les taxis ont fait place aux pirogues.

L'urbanisation anarchique et le manque de structures adaptées dans les quartiers populaires, accentuent l'impact de ces pluies diluviennes.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner