Mossendjo : Brouillard épais au menu ce lundi matin

Les automobilistes devront faire preuve de prudence en réduisant leur vitesse et en respectant les distances de sécurité à Mossendjo dans le Niari (sud) qui enregistre chaque matin, et depuis le début du mois de juin, un brouillard dense et tenace.

Il est conseillé aux automobilistes d'adapter leur conduite aux conditions de circulation. Lorsque la visibilité est inférieure à 50 m, en raison du brouillard, la vitesse doit être limitée à 50 km/h, et ce quel que soit le type de chaussée. Enfin, maintenir, voire rallonger, les distances de sécurité entre les véhicules.

On rappelle qu'il ne se passe plus de semaine sans un accident meurtrier de la circulation sur les routes congolaises.

Selon les autorités, ces accidents de la circulation sont principalement dus à des manquements humains, notamment l’excès de vitesse, l’alcool au volant, du non-respect de la distance de sécurité…

Beaucoup de chauffeurs au Congo se limitent simplement à déplacer les véhicules, plutôt qu'à conduire, car ils méconnaissent jusqu'aux règles élémentaires du code de la route, et des signaux de danger, même s'ils sont détenteurs d'un « permis de conduire ».

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner