Après des débuts difficiles, le Congo lance ses premiers masques anticoronavirus sur le marché

L’initiative fait la fierté des congolais en plein confinement depuis le 1er avril dernier et l’admiration de la diaspora congolaise à travers le monde entier. La République du Congo, en pleine crise sanitaire, s’est lancée dans la fabrication de masques grand public 100 % congolais. Un exploit qui a permis au pays, qui comptait au 1er mai 229 cas de contamination au nouveau coronavirus contre 25 guéris et 8 décès, de rendre le port du masque obligatoire depuis le 2 mai 2020, pour les sorties dans les espaces publics fermés ou ouverts sur toute l’étendue du territoire national.

Une première commande de 1.500.000 masques locaux a été faite chez les artisans congolais par le gouvernement en vue de leur distribution gratuite et encadrée aux populations démunies.

Des masques que les congolais peuvent, bien entendu, porter dès maintenant, puisqu’ils permettent de protéger les autres.

Sachant qu’on peut être porteur du Covid-19, sans le savoir, car sans en ressentir le moindre symptôme.

Une initiative à saluer.

Germaine MAPANGA / les Echos du Congo-Brazzaville

banner