Le sapelogue Ben Moukacha Monama sur la tombe de Papa Wemba

Les fans de Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, plus connu sous le nom de Papa Wemba, se souviennent. Le 24 avril 2016, en pleine prestation sur scène du FEMUA 8, à Anoumabo en Côte d’Ivoire, le roi est tombé. Le Chef du village Molokaï, le roi de la Sape, l’icône de la rumba congolaise s’est couché pour toujours. Le créateur de la Sapologie, Ben Moukacha Monama le mbouela, est allé déposer une gerbe des fleurs à la tombe de feu Papa Wemba, dont le monde de musique a célébré les 6 ans de sa disparition le 24 avril dernier.

Plusieurs images qui ont envahi les réseaux sociaux montrent au cimetière Nécropole entre Ciel et Terre où repose le roi de la rumba congolaise depuis le 4 mai 2016, le créateur de la Sapologie, Ben Moukacha Monama le mbouela, à la tombe du Vieux Bokul, prendre une gerbe des fleurs pour la déposer sur la tombe de l’artiste décédé en 2016 en Côte d’Ivoire.

«Il était impossible de parler de la Sapologie sans venir d’abord te rendre visite car tu es celui qui a façonné ce mouvement. Devant ta dernière demeure, nous te disons merci beaucoup » a écrit,  sur sa page Facebook , Ben Moukacha Monama le mbouela qui a pris part, le 30 juin dernier, au stade des Martyrs de Kinshasa, au concert de Wenge Musica BCBG 4x4 les Anges Adorables, l’orchestre mythique dont l’empreinte est indéniable dans les annales de l’histoire de la musique congolaise et africaine.

Ben Moukacha Monama le mbouela se prépare pour le lancement du Festival Mondial de la Sape à Kinshasa en juillet 2023.

Jean-Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner