André Yaba revient avec un livre poignant et instructif : « La Mission du Prophète Thomas Tsangou. Un disciple raconte »

L’écriture c’est sa raison d’être, sa passion. Les mots coulent dans ses veines comme l’encre au bout de la plume. L’écrivain André Yaba, originaire du Congo-Brazzaville, fait son retour dans les librairies avec  son deuxième livre : « La Mission du Prophète Thomas Tsangou. Un disciple raconte » paru aux éditions Les Impliqués le 14 septembre 2021.

Dans ce livre de 278 pages, vendu à 30 euros (19.600 FCFA), préfacé par le révérend pasteur Mianakindila Tsangou, l’auteur évoque, avec une clarté biblique, le message du Prophète Thomas Tsangou (PBDSL) qui rappelle les deux principales missions pour lesquelles l'homme a été envoyé sur la planète Terre : se consacrer totalement au service de Dieu et travailler pour que tout ce qui est en haut (l'immortalité, la lumière, l'harmonie, la justice) vienne se matérialiser ici-bas ou s'incarner dans le monde physique. Ce sont ces deux vérités qui donnent un sens à la vie.

André Yaba, pasteur du Centre administratif de la mission unificatrice des enseignements de Dieu depuis 1985, présente également avec luxe et détails, les enseignements que le Prophète Thomas Tsangou (PBDSL) a dispensés et qui permettent de gravir plusieurs niveaux de la conscience.

L'auteur les a classés par ordre alphabétique, par sujets ou centres d'intérêt de sorte qu'il est plus aisé de s'y retrouver.

Outre cette dimension spirituelle, notamment de la formation de l'homme TOTAL, l'ouvrage traite également de l'éveil de la conscience africaine face à l'exploitation  et à l'oprression éhontées des envahisseurs. En tout cas, une sorte de théologie de la libération de l'homme noir qui expose les moyens qu'ils utilisent pour maintenir leur asservissement.

L'auteur met à la disposition de l'élite africaine des stratégies pour mieux s'affranchir de l'emprise extérieure.

Il est clair qu’à la première rencontre, l’écrivain et grand serviteur de Dieu peut agacer une certaine catégorie générationnelle par sa simplicité légendaire. Pour discret qu’il soit, ses écrits portent loin, balayant de nombreux territoires.

Une œuvre donc importante, précieuse tant elle occupe une place originale dans le panorama de la littérature congolaise et africaine.

On rappelle qu’en décembre 2009, André Yaba a publié son premier livre aux éditions l’Harmattan intitulé «Proverbes et idiotismes de sagesse des bandzèbi Gabon – Congo-Brazzaville ».

L’œuvre à vocation pédagogique est un outil à la disposition des lecteurs à la recherche d’une parcelle de savoir détenu par le peuple bandzèbi ou ndzèbi vivant au Gabon (environ 11,25% de la population) et au Congo voisin avec plus de 40 mille âmes sur une population totale de 4 millions d’habitants.

Dans ce chef d’œuvre de 298 pages, l’auteur aborde avec dextérité les subtilités de la langue indzèbi en évoquant les différents aspects des structures sociales, notamment le pouvoir, la gestion de la société, l’éducation, la santé et l’amour. Il présente aussi des métaphores qui au demeurant ne sont pas familières à ceux qui n’appartiennent pas au groupe social bandzèbi.

Né à Mayoko dans le département du Niari (sud), près de la frontière gabonaise, André Yaba a d’abord été enseignant de lettres, d’histoire et de géographie avant d’exercer les fonctions de directeur des collèges d’enseignement général au Congo. Il a par ailleurs assumé les fonctions d’inspecteur délégué des collèges.

Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat (Ph.D) en sciences de l’éducation, obtenue à l’université de Sherbrooke au Canada, professionnel de recherche à la faculté d’éducation de l’université de Sherbrooke, André Yaba vit au Canada.

«La Mission du Prophète Thomas Tsangou. Un disciple raconte » est un livre à lire, à relire, à déguster sans modération et à partager avec passion.

Un livre à lire comme bon vous semble pour commencer la journée du bon pied !

Jean-Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner