Musique : l’artiste congolais Dana sortira bientôt la deuxième version de son album « Soleil »

L’artiste congolais, Pierre Ngoula dit " Dana " qui navigue entre folk, afro-cubain, blues, jazz, gospel, acapella, bossa, funk, pop, rumba et autres musiques africaines... se lance dans un nouveau projet et annonce la sortie imminente de la deuxième version de sa bombe lyrique intitulée « Soleil ».

Un nouvel album dans lequel l’artiste congolais reprendra : Matondo, Lombo, Ngoma torina, Kanda, ME NA YE, Lel me, Loba loba, P manau, Nziambi, Polka, Oyo, Mintsakuri, Yobo, Nzobi et Soleil.

Alors que Goldman-Sachs prévoit une chute de 25% des ventes mondiales de musique en réaction à la pandémie de Covid-19, Dana qui entretient depuis toujours une relation particulière avec son public parisien tous les soirs à Villa Maasaï, le plus grand restaurant africain de Paris, particulièrement arrive à tirer son épingle du jeu et à hisser le drapeau congolais au bord de la Seine.

Né le 21 octobre 1961 à Brazzaville, Dana débute comme percussionniste et danseur dans le Ballet traditionnel national du Congo (1974/1975).

Un an plus tard, il rejoint, comme batteur, les Frères Mombombo, l'orchestre du quartier Bakongo. Il y reste deux ans avant de monter avec son ami René Poussy le Balka Sound, un groupe de rumba/folk/jazz/soul/pop dont il est bassiste / chanteur. Avec cette formation, il réalise plusieurs albums et remporte le 2eme Prix du Centre Culturel Français de Brazzaville.

Fort de ses expériences et maîtrisant parfaitement la rythmique basse, Dana est sollicité par les artistes et formations phares du pays : Nzongo Soul, Trio Cepacos, Les Bantous de la Capitale, Les Kamikazes de Youlou Mabiala, Kosmos Moutouari ou encore Zao.

La guerre civile qui sévit au Congo en 1997 l'amène, en 1999, à s'exiler en France en compagnie des Les Tambours de Brazza. Avec cette troupe, il remporte le 2eme Prix du Midem 2001 dans la catégorie Musique Traditionnelle. Depuis, Dana a collaboré avec divers artistes dont Francis Lassus, Nougaro, Phil Auzard, Simbou Vili...

Depuis son arrivée en France en 1999, cet auteur, compositeur, chanteur, danseur et multi-instrumentiste (percussions, batterie, guitare, basse) mène une carrière solo, développant une fusion rumba/folk/jazz/soul/pop.

Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner