Congo : Un membre de l’UPADS demande la construction d'un musée de culture et art à Brazzaville

Ouabari Mariotti, membre de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS / Opposition) a demandé au gouvernement congolais de construire un musée de culture et art à Brazzaville pour perpétuer, physiquement, la mémoire de nos artistes et en faire un lieu indispensable pour les amateurs d'art et ceux qui cherchent à s'y initier.

«Je l'ai écrit, plusieurs fois. Je le réécris. Plus nos artistes nous quittent, plus devient urgent la construction d'un musée de culture et art, à deux points de vue », a déclaré l’ancien Garde des Sceaux, ministre de la Justice du Congo pendant la présidence du Professeur Pascal Lissouba.

« Le musée est la mémoire aménagée de la nation, ouvert au public, au service de la société et de son développement. Un espace où sont collectés, conservés et exposés des objets de valeur, dans un souci de connaissance et de tourisme », a ajouté Ouabari Mariotti dans son témoignage sur  Edouard Ganga Edo, le chanteur de la musique congolaise le plus âgé, mort dimanche, à l’âge de 87 ans, à la suite de maladie à Brazzaville.

"Lorsque le passé n’éclaire plus le présent, l’esprit marche dans les ténèbres" disait un sage africain. Il est donc indispensable de faire connaître notre passé culturel et même sportif, d’en partager les succès et d’en analyser l’impact, car il n’y a pas meilleur terreau pour nourrir les évolutions que nous souhaitons tous favoriser pour faire de nos musées des lieux toujours plus ouverts, notamment aux jeunes générations, plus accessibles et toujours mieux adaptés aux publics les plus divers.

D’une manière générale, la politique d’un musée consiste non seulement à protéger l’œuvre patrimoniale mais aussi à essayer de l’enrichir et à la diffuser dans le cadre d'une politique culturelle juste et adaptée aux besoins et aux demandes. C’est ainsi que l’institution muséale a toujours eu pour mission première de conserver des collections reconnues d'intérêt public dans le cadre d'une mission de service public, ou du moins d'utilité publique. L'objectif premier étant l’accessibilité au public le plus large et l’égal accès de tous à l’éducation et à la culture. Comme disait A. Malraux dans Le musée imaginaire : "le rôle des musées, dans notre relation avec les œuvres d'art est si grand, que nous avons peine à penser qu'il n'en existe pas, qu'il n'en exista jamais."

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner