Contre le Covid-19 au Congo, l’artiste Bongo Propheta monte au front en musique

Décidément, le Covid-19 inspire les chanteurs congolais et africains. Bongo Propheta, le chanteur congolais à succès a trouvé le remède (en chanson) contre le Coronavirus. Il vient de mettre sa notoriété au service du combat contre le Covid-19. Un single de circonstance qui témoigne d'une préoccupation à la mesure du danger inhérent à la pandémie.

« Mon frère, ma sœur, papa Otchombé a dit, confinons-nous pour le bien de tous car le coronavirus est entrain de décimer des milliers des êtres humains dans le monde… ». L'essayer, c'est l'adopter. Ce refrain vous trotte dans la tête toute la journée. Et, surprise, c'est le père de Surprise qui le chante.

Le chanteur congolais est aujourd'hui confiné chez lui à Pointe-Noire comme près de 4 millions de congolais. L'occasion pour lui de passer du temps en famille et de sensibiliser ses fans face à la pandémie de Covid-19.

Une production qui devrait interpeller en particulier les plus jeunes, dont certains bravent les interdits.

Or, les autorités ne cachent pas leurs inquiétudes dans la gestion quotidienne de cette crise sanitaire mondiale inédite, à commencer par le chef de l'Etat, Denis Sassou N’Guesso.

Le point épidémiologique du 17 avril fait état de 143 cas positifs du Covid-19 dans le pays dont 110 hommes contre 33 femmes. L’âge varie entre douze et quatre-vingt-seize ans.

Brazzaville compte 98 cas, Pointe-Noire 41 cas, le Pool 2 cas, la Sangha 1 cas et la Cuvette 1 cas.

« Dans les autres départements aucun prélèvement n’a été réalisé par conséquent aucun cas positif de Covid-19 n’a été enregistré », a indiqué le Dr Gilbert Ndziessi, le coordonnateur national technique de la riposte au Covid-19.

Dans la capitale, la répartition par les arrondissements se présente comme suit : Madibou 8 cas, Makélékélé 15 cas, Bacongo 6, Poto-Poto 5, Moungali 19, Ouenzé 16 cas, Mfilou 6 cas, Djiri 8.

Jean-Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner