Pool Malebo Music Awards : Sam Talanis meilleur artiste congolais de la diaspora

L'auteur de l'inoubliable album « Vice Versa », Sam Talanis a décroché, le week-end dernier à Kinshasa en Rdcongo, le prix de meilleur artiste congolais de la Diaspora 2019, lors de la soirée de récompense des meilleurs artistes des deux Congo dénommée Pool Malebo Music Awards en vue de valoriser la culture sur les deux rives du fleuve Congo.

Sam Talanis a conquis les cœurs des congolais et africains de la diaspora depuis un sacré bail, et d'années en années sa sollicitation ne cesse de croitre, d'où l'ample mérite de son sacre...

Né au Congo-Brazzaville, Sam Talanis vit en France depuis plus d’une vingtaine d’années. Il est passionné de musique depuis son jeune âge.

Initié aux musiques et aux fêtes des villages, aux sons de la forêt, ce médecin de formation a réussi à combiner les genres. La poésie de ses textes, ses métaphores subtiles, ses mélodies légères d’apparence faciles, alliant rumba et reggae au service de sa passion qui est la musique, font de lui un artiste hors pair.

L’adorable fils de maman Gégé est auteur de trois albums autoproduits, « Pèlerinage For Africa», «Cri d’amour» pour le Congo, opus ayant reçu en 2008, le prix Tam Tam d’Or du meilleur album de la diaspora congolaise. Sam Talanis a réédité la même prouesse en 2012 avec son deuxième album, « Vice Versa », couronné également par le prix Tam Tam d’Or et enfin l’album « Symbiose », un album qui se veut éclectique. Et cet éclectisme est apparu naturellement en allant rechercher dans les profondeurs de la musique congolaise tel que la faisait les grands pionniers de la rumba congolaise.

Bravo l’artiste !

Jarele SIKA / Les Echos du Congo Brazzaville