Hugues Ondaye, le nouveau Commissaire du FESPAM

Le ministre congolais de la Culture et des Arts, Bienvenu Okiemy a intronisé lundi dernier à Brazzaville, le nouveau Commissaire général du Festival panafricain de musique (FESPAM), Hugues Ondaye, 46 ans, de nationalité congolaise.

Bienvenu Okiemy a félicité et exhorté le nouveau Commissaire du FESPAM à porter haut le flambeau de la musique africaine.

De son côté, Hugues Ondaye, membre du bureau exécutif du Conseil international de la musique (CIM) et promoteur du festival biennal « Feu de Brazza » qui œuvre pour la promotion des musiques traditionnelles d'Afrique, a pris l’engagement de « tout mettre en œuvre afin de mériter la confiance qui lui a été faite et de faire jouer pleinement au Fespam son rôle ».

Créé en 1995 par l'Union Africaine (UA) et le Centre international de civilisation bantu (CICIBA), le Fespam a pour missions entre autres, de valoriser les musiques africaines et celles de la diaspora.

Il se tient tous les deux ans à Brazzaville qui abrite son siège. La première édition a lieu en 1996 en présence de l’ex président du Congo Pascal Lissouba.

Ce dernier avait déclaré au peuple congolais et aux friands de la musique africaine que « la musique c’est l’art de dessiner un sourire et la force qui nous permet de chasser le désespoir ».

Germaine Mapanga

banner