Congo : La police se dit toujours déterminée à traquer Ntumi

Congo : La police se dit toujours déterminée à traquer Ntumi

Le déploiement des éléments de la force publique pour rétablir l'ordre dans le département du Pool est effectif. La police se dit toujours déterminée à traquer Ntumi et ses ninjas pour libérer cette partie du pays qui sombre depuis huit mois dans les violences aux conséquences multiples.

Selon les estimations de l’ONU, au moins 13 000 personnes ont connu l’exode dans le Pool depuis que des troubles ont repris dans cette région en avril dernier.

Récemment le président congolais, Denis Sassou-Nguesso, a appelé les populations, les responsables politiques du Pool et même les sages à coopérer afin de contribuer à l’arrestation de l’ancien chef rebelle.

Malgré les déclarations et autres actions, l’Observatoire congolais des droits de l’homme, estime qu’il n’existe pas une réelle volonté politique de mettre un terme à la crise du Pool.

Germaine Mapanga