France : Emmanuel Macron, le président sorti de nul part

France : Emmanuel Macron, le président sorti de nul part

Il était quasiment inconnu du grand public il y a quelques mois, Emmanuel Macron a été élu président de la république française. Son score confortable de 66,06% de voix, confirme l’ascension de la start-up « En Marche ». À 39 ans, Emmanuel Macron devient le plus jeune président français, depuis Napoléon 1er.

« J'ai appelé monsieur Macron pour le féliciter de sa victoire et lui ai souhaité la réussite». Ces mots de Marine Le Pen sonnent non pas comme un aveu d'échec, mais comme le triomphe de la démocratie et l'acte d'une recomposition en profondeur de la vie politique française.

Les grands partis traditionnels de droite et de gauche accusent le coup. Pour les républicains de tous bords, c'est une nouvelle page de la vie politique française qui s'ouvre car, rien ne sera plus comme avant.

Avec 30 points d’écart sur sa rivale, la victoire d'Emmanuel Macron ne souffre d'aucune ambiguïté. La dynamique enclenchée lors du débat de l'entre-deux-tours a été décisive pour persuader de nombreux indécis, transformant un vote par défaut en vote d’adhésion.

Pour sa première apparition de président élu, dans une déclaration télévisée depuis son QG, l'air et le ton grave, Emmanuel Macron a estimé que sa "responsabilité" serait "d'apaiser les peurs, de faire renouer avec l'optimisme".

Ancien secrétaire général de l'Élysée avant de devenir ministre, Emmanuel Macron a gravit l'échelon au dessus, le dernier, une performance qui sort de l'ordinaire, pour cet homme peu ordinaire dont l'épouse, son ancienne professeure est de plus de 15 ans son aînée.

Le mandat de François Hollande expire officiellement dimanche prochain et la passation de pouvoirs aura lieu durant le week-end.

Benoît BIKINDOU