France – Religion : Les « mormons » de l’Hexagone ont désormais un temple

France – Religion : Les « mormons » de l’Hexagone ont désormais un temple

Une statue du Christ haute de 3,40 mètres juchée sur un piédestal de marbre trône dans la cour du temple, le décor est ainsi planté, « on est ici dans la maison du Seigneur ». Le temple des membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours bâti au Chesnay, sur un terrain de 9000 mètres carrés, à quelques encablures du château de Versailles attend d'être  consacré. Entre-temps, des visites sont organisées à l'endroit des membres et non membres. Nous y avons participé.

L'édifice force l'admiration de par sa finesse architecturale et pousse l'esprit émerveillé à s'évader vers les cimes du beau. Dominique Calmes, guide pour la circonstance a des mots justes pour traduire toute cette perception du beau : « tout dans le Temple nous rapproche de notre Père céleste et de son Fils Jésus-Christ, le Sauveur du monde. »

La vidéo projetée prélude à la visite des lieux est édifiante. Des membres y présentent l'apport du temple dans leur vie chrétienne, les ordonnances qu'ils ont effectué au temple et la progression spirituelle qu'ils en tirent.

« Le temple concluent-ils, est la maison du Seigneur. Il nous permet de mieux comprendre ses enseignements et à mieux suivre son exemple. C'est une clé de voûte pour les membres. Un lien qui nourrit toutes les générations, les morts, les vivants et ceux qui ne sont pas encore nés ».

La vidéo terminée, Dominique Calmes convie l'assistance à la visite guidée du temple. Les explications théoriques entendues dans le film prennent soudain corps à travers chaque compartiment visité.

Les tableaux accrochés aux murs offrent des instants de la vie du Christ, quand ils ne sont pas simplement une ode à la nature et aux hommes. Les vitraux qui tamisent la lumière en de motifs fleuries participent de ce concert de beauté.

Des fonds baptismaux à la salle Céleste, en passant par la salle des enseignements et celle des scellements, partout, il n'est pas nul endroit où la main de l'homme ne soit passée et repassée, magnifiant le beau, émerveillant le visiteur avisé ou non avisé mais au moins rassuré d'une chose : tout ici magnifie le divin, respire la paix et la félicité qui abondent de tous cotés.

Dans la salle des fonds baptismaux, on accomplit les ordonnances du baptême pour les ancêtres décédés qui n'ont jamais eu l'occasion de le faire eux-mêmes de leur vivant. Le baptême pour les personnes en vie s'accomplit dans les églises locales, pas dans les temples. Ce baptême accomplit par procuration est précédé d'une recherche généalogique à travers laquelle les membres de l'Église trouvent leurs ancêtres et emportent leurs noms au temple pour y accomplir les ordonnances en leur faveur.

Le baptistère repose sur 12 bœufs regroupés par 3 et orientés suivant les 4 points cardinaux. Ces 12 bœufs représentent les 12 tribus d’Israël.

La vie a un sens. Aussi, dans la salle d'enseignement, les membres de l'Église en apprennent davantage au sujet du plan d'amour de Dieu pour le bonheur de ses enfants.

Une autre salle, c'est la salle de scellement. Les « mormons » croient que la famille peut être éternelle. Dans cette salle du temple, par l'autorité de la prêtrise de Dieu, un mari, une femme et leurs enfants peuvent être unis dans cette vie et pour l'éternité. Ce sentiment d'éternité, les visiteurs l'ont expérimenté à travers des miroirs à perspective sans fin.

Enfin, la salle céleste. Cette salle représente la paix et la joie du royaume de Dieu où la famille peut vivre unie pour l'éternité avec Dieu et son fils Jésus-Christ.

Tout dans cette salle chante la gloire de Dieu. Le dôme est couvert de vitraux aux motifs exquis. Le mobilier comme partout ailleurs dans le temple, en fait un endroit de « rêve ». Un endroit propice à la méditation. On passe simplement du beau au sublime.

La salle céleste, lieu de méditation dans la paix et la félicité 

À l'invitation de Dominique Calmes, pendant 3 minutes, tous goûtent à cette sensation de méditation dans un silence qui n'est troublé par aucun bruit ambiant, en dépit de l'avenue toute proche, derrière les murs. Une expérience qui inonde l'esprit de bien-être et apaise le corps. Quand la voix de Dominique Calmes fend le silence pour annoncer la fin de l'exercice, chacun a un arrière goût d'inachevé pour cette contemplation si enrichissante, au cœur du « Saint des Saints » de l'Église de Jésus-Christ des Saints de derniers jours.

Le temple de Paris est situé au 46 Boulevard Saint Antoine, 15-21 rue du Général Welvert 78150 Le Chesnay. Il est le cent cinquante sixième temple de l'Église de Jésus-Christ des Saint des derniers jours en service dans le monde et le premier en France métropolitaine. Il desservira 38.000 membres.

Son revêtement de calcaire chatoyant, caractéristique des régions du Chesnay et de Versailles donne au bâtiment un air de noblesse et de grandeur. En attendant sa consécration qui interviendra le 21 mai, le grand public est invité à le visiter, du 22 avril au samedi 13 mai.

Reportage au Chesnay de Benoît BIKINDOU