Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Les soldats camerounais de plus en plus victimes de mines posées par les terroristes

 Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Les soldats camerounais de plus en plus victimes de mines posées par les terroristes

Quatre militaires camerounais, ont été tués en deux endroits différents, dans l’explosion de mines au passage de leurs véhicules. 

Un soldat camerounais est décédé mercredi, dans l’explosion d’une mine, au passage d’un véhicule militaire, non loin de Kumshe, une localité nigériane, proche de la frontière avec le Cameroun.

Dans la journée de jeudi, trois autres militaires camerounais trouvaient la mort, dans l’explosion d’une mine, au passage de leur véhicule à Gouzda-Vreket, dans l’Extrême-Nord du pays.

« Les deux explosions ont occasionné la destruction des véhicules militaires qui sont inutilisables, et fait des blessés », a t-on confirmé de source sécuritaire.

Annoncée militairement affaiblie sur le terrain, par la bataille que lui livrent les hommes de la Task force regroupés au sein de la Force multinationale Mixte, issus des pays de la Commission du bassin du Lac Tchad, la secte islamiste nigériane Boko Haram, qui a fait allégeance à l’Organisation de l’État islamique, recoure désormais aux mines et utilise les kamikazes pour semer la mort.

Bertrand BOUKAKA