USA – Rwanda : Les rwandais avaient un roi, Kigeli V, il est décédé aux USA

USA – Rwanda : Les rwandais avaient un roi, Kigeli V, il est décédé aux USA

Le dernier roi du Rwanda, Kigeli V, est décédé dimanche matin à l'âge de 80 ans aux États-Unis, où il était exilé depuis de nombreuses années.

Né Jean-Baptiste Ndahindurwa, Kigeli V était monté sur le trône en 1959, mais a été forcé à l'exil un an plus tard par les autorités coloniales belges après avoir demandé l'aide de l'ONU pour obtenir l'indépendance du Rwanda.

Kigeli V a d'abord résidé dans plusieurs pays d'Afrique, dont le Kenya et l'Ouganda, avant de s'installer aux États-Unis en 1992, dans la banlieue de Washington.

"C'est le cœur lourd que nous annonçons que Sa Majesté le roi Kigeli V Ndahindurwa, le dernier roi du Rwanda, est mort tôt ce matin", indiquait un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi sur le site officiel du monarque.

Le défunt roi était un tutsi, mais la tradition voulait que l'institution royale transcende les différences d'ethnies. Toutefois, en s'appuyant sur la minorité tutsi pour diriger le pays et en excluant la majorité hutu de toute charge importante, le colonisateur belge a creusé les antagonismes. Progressivement, la monarchie est devenue au yeux de la majorité opprimée une institution tutsi.

La monarchie rwandaise a été abolie en 1961 par référendum, un an avant l'indépendance, mais la question du retour du roi a été régulièrement évoquée depuis 1994 avec la prise de pouvoir du Front patriotique rwandais (FPR), issue de l'ex-rébellion tutsi dirigée par le président actuel Paul Kagame.

Arrielle KAMBISSY