Cop 22 : Sassou Nguesso annonce la création d’un fonds bleu pour sauver le bassin du Congo

Cop 22 : Sassou Nguesso annonce la création d’un fonds bleu pour sauver le bassin du Congo

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso, a annoncé, lors d'un sommet qui avait lieu hier à Marrakech au Maroc, la création, à son initiative, d’un fonds bleu pour sauver le bassin du Congo, deuxième poumon de la planète après l’Amazonie.

Projets hydro-électriques, traitement des eaux, irrigation des terres cultivables…sont parmi les projets prévus par ce fonds appelé à être « une préoccupation commune » pour tous les Africains.

«Pour sauver le lac du Tchad, il faudra d’abord stabiliser les eaux du bassin du Congo », prévient Sassou Nguesso sur les solutions qui pourraient sauver un continent pénalisé par les changements climatiques.

On rappelle que Onze pays de la zone sont touchés par la dégradation de ce bassin qui représente 220 millions d’hectares de forêts.

Au-delà de l’enveloppe prévue à partir de 2020, par l’accord de Paris, la présidence marocaine de la COP s’intéresse à la mobilisation des financements publics, à la diversification des montages financiers, et à la facilitation de l’accès aux fonds consacrés au climat.

Pressée par l’Afrique, la France, principal bailleur de fonds, s’est engagée à réaliser ses promesses de financement. « Nous serons exemplaires à ce niveau », a promis le président François Hollande.

Germaine Mapanga