La BEAC prévoit un taux de croissance de 2% en 2016 pour la zone CEMAC

La BEAC prévoit un taux de croissance de 2% en 2016 pour la zone CEMAC

Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) tenu lundi 21 mars 2016 à Yaoundé au Cameroun, table sur un taux de croissance économique de 2% pour la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) en 2016, contre 2,8% en 2015. En 2014, il était de 4,8%.

Le gouverneur de la BEAC, Lucas Mbaga Nchama également président statutaire du CPM explique cette tendance baissière par « la persistance des effets collatéraux de la chute des cours mondiaux du pétrole qui continueraient d’entraîner une dégradation des finances publiques, et ce en dépit de la bonne tenue des activités non pétrolières ».

Le CPM prévoit en 2016 un léger relèvement des tensions inflationnistes à 2,7% contre 2,3% en 2015 et 3,2% en 2014.

Toujours pour l’année 2016, il est prévu une détérioration du solde budgétaire a -7,1% du PIB. Le creusement du déficit des transactions courantes devrait être à 14,2% du PIB.

Le gouverneur de la BEAC a annoncé aussi le maintien du taux de couverture extérieure de la monnaie à « un niveau confortable » pour signifier que le taux directeur de la Banque centrale reste inchangé à 2,45%, après la baisse de 50 points subie en juillet 2015.

Jean-Jacques Jarele SIKA