Congo – NTIC : L'absence du signal internet peut durer jusqu'à 7 semaines

Congo – NTIC : L'absence du signal internet peut durer jusqu'à 7 semaines

Depuis le week-end dernier, le signal internet est interrompu au Congo-Brazzaville, suite a un problème sur le câble dit WACS. Pour les professionnels des nouvelles technologies de l'information et de la communication essentiellement drainées par internet, les désagréments et le manque à gagner se font déjà sentir.

Le gouvernement de la république du Congo se veut rassurant et essaie de conforter tant soit peu tous les utilisateurs du net, désormais gagnés par la morosité.

Cette panne de réseau montre combien l'outil internet a intégré les mœurs congolaises, dans différents secteurs de la vie socioprofessionnelle, économique, ou dans les relations humaines.

Désormais, de nombreux congolais desservis par la fibre optique, se retrouvent comme des naufragés sur une île déserte.

Sur Twitter, le ministre Thierry Moungalla a confirmé que la panne internet au Congo est due à une avarie du câble fibre optique, à 12 kilomètres au large de Pointe-Noire. Il a ajouté que les opérateurs de télécoms étaient mobilisés pour rétablir ledit câble.

Dimanche, les abonnés de la société MTN ont connu les pires désagréments avec une absence totale du signal à l'international et sur internet.

Dans un communiqué, la société MTN a précisé que cette panne était due à l'ancrage d'un bateau de pêche qui a sectionné le câble sous marin.

Les délais de remise en état seraient estimés entre 2 et 7 semaines, car il faudra mobiliser sur zone un dispositif logistique très lourd.

« La soudure et la reconnexion de la fibre est une opération fastidieuse qui demandera l'intervention d'un bateau et des équipes spécialisées », ajoute MTN.

Entre-temps, les usagers du net devront prendre leur mal en patience.

Bertrand BOUKAKA