La Chine veut aider le Congo à mettre sur pied la Zone économique spéciale de Pointe-Noire

La Chine veut aider le Congo à mettre sur pied la Zone économique spéciale de Pointe-Noire

Le ministre congolais des Zones économiques spéciales (Zes), Alain Akouala Atypault et l’ambassadeur de Chine au Congo, Xi Huang ont, lors d’un entretien le 24 août à Brazzaville, discuté de la possibilité de mettre sur pied la Zone économique spéciale de Pointe-Noire en vue de mettre fin à la dépendance du pays du pétrole, à créer des emplois et à lutter contre la pauvreté qui étrangle les jeunes congolais.

« Nous avons échangé sur la concrétisation de l’assistance technique chinoise en action et résultat concrets. Ainsi, nous avons établi un programme, un calendrier pour voir ce que nous devons faire ensemble en vue de faire avancer les choses », a déclaré le diplomate chinois en poste à Brazzaville, capitale du Congo.

La Chine dont l’expérience dans ce type de projet date de 1980, partagera ses expériences et formera des talents.

Outre l’assistance technique ce pays frère devra de même inciter ses hommes d’affaires à investir au Congo, notamment dans le domaine de l’industrie, de l’aviation et des finances.

Bertrand BOUKAKA