Athlétisme : José Cyr Ebina viré sans pitié et remords pour détournement de fonds

José Cyr Ebina n’est plus le président de cette instance sportive. Il a été viré sans pitié et remords et doit rembourser l’argent ainsi que les biens de la fédération dans un bref délai, Selon le communiqué final sanctionnant les travaux de l’assemblée générale extraordinaire de la FCA à Brazzaville.

José Cyr Ebina est, en effet, accusé entre autres, de la tenue des réunions à l’hôtel Saphir au détriment du siège de la fédération, de la circulation des cachets de la fédération ne partant pas du secrétariat général, de l'opposition à l’invitation du commissariat aux comptes pour être auditionné, du rejet des documents relatifs à la tenue du conseil fédéral, de la substitution des membres officiels de la Fédération et autres…

Sur les trente-neuf délégués attendus, trente-cinq ont validé l’exclusion de leur président.

Présidée par le premier vice-président, Ange Thomas Dandou, la réunion a réuni les membres du bureau exécutif, les présidents des ligues et des clubs.

Edwige KISSINGER / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner