Au Congo, le coronavirus a tué 359 personnes

Au Congo, le coronavirus a tué 359 personnes en milieu hospitalier sur 16000 cas confirmés. Comme tous les autres pays, il est exposé à la menace du nouveau variant Omicron. Mais, les autorités n’ont pas encore enregistré de cas.

Le gouvernement congolais dit avoir endigué et stoppé la tendance vers la troisième vague de coronavirus, constatée début octobre, grâce à l’opération « coup de poing » menée pendant 45 jours depuis le 18 octobre dernier.

Il a donc décidé d’alléger quelques mesures, à la grande satisfaction des populations lassées de les observer.

La vaccination contre la Covid-19 doit-elle devenir obligatoire ?

Au Congo, un premier pas a été fait en ce sens pour les fonctionnaires, les soignants et les futurs étudiants.

Le passe sanitaire est exigé depuis le 1er décembre pour avoir accès à tous les lieux publics.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner