Covid-19 : Le Docteur Gaspard Lingouala demande plus de moyens pour protéger les médecins de Pointe-Noire et du Kouilou

Alors que le nombre de personnes atteintes de coronavirus COVID-19 continue d'augmenter de façon exponentielle au Congo avec 236 cas de contamination contre 26 guéris et 10 décès dont 2 médecins, le président du conseil départemental de l’Ordre de Médecins de Pointe-Noire et du Kouilou, le Dr Gaspard Lingouala a exhorté les pouvoirs publics, les opérateurs économiques et les personnes de bonne foi, à faire preuve de solidarité en fournissant le matériel médical essentiel, notamment les équipements de protection individuelle destinés à protéger le personnel de santé.

« Aider les médecins à vous aider. Nous venons d’en perdre deux et ça suffit », a déclaré le président du conseil départemental de l’Ordre de médecins de Pointe-Noire et du Kouilou, le Dr Gaspard Lingouala, lors d’une conférence de presse à la direction départementale de la santé au Kouilou le 2 mai dernier à 11h30.

«Il faut protéger les médecins », a-t-il ajouté.

Depuis plusieurs semaines déjà, l’ensemble du corps médical est pleinement mobilisé aux côtés des patients pour faire face à l’épidémie du coronavirus Covid-19.

Le conseil départemental de l’Ordre de Médecins de Pointe-Noire et du Kouilou, soucieux du devenir de leurs membres entend apporter sa contribution dans la lutte contre cette pandémie au travers d’un plan de riposte orienté vers :

La protection individuelle des professionnels de la santé, la mise en place des mécanismes de prise en charge rapide en cas d’atteinte par le Covid-19, et ce, en complément des actions menées par la Coordination départementale.

A cette fin, une cellule technique locale a été mise en place pour servir d’organe technique Ad’hoc en charge de l’implémentation des actions de prévention et de protection des médecins dans leurs diverses interventions en vue de freiner la morbidité et la mortalité liée au Covid-19 des médecins évoluant dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou.

Pendant la période que va durer la crise sanitaire dû au Covid-19, la cellule locale de prévention et de protection des médecins est composée de 9 membres dont 1 superviseur et 4 membres du bureau exécutif composé d’un Coordonnateur de la cellule, un Coordonnateur adjoint, un secrétaire et une trésorière.

Sous la supervision du président du conseil départemental de l’Ordre de Médecins, la cellule locale s’emploie à sensibiliser les médecins sur l’existence de la cellule, ses missions et son intérêt, organiser une cotisation spéciale des médecins afin de constituer un fond de financement des activités de la cellule, organiser les réunions d’échanges et d’harmonisation des vues et mettre en œuvre le plan d’action de la cellule.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner