Tournée africaine du Président français : Emmanuel Macron zappe Brazzaville, l’ex capitale de la France Libre

Finalement le Président français, Emmanuel Macron ne viendra pas à Brazzaville qui a joué un rôle important dans la formation et la mise en œuvre de la France Libre, durant sa mini tournée qui le mènera dans trois pays africains la semaine prochaine, selon le palais de l’Elysée.

Le président français entamera sa tournée par le Cameroun voisin du Congo-Brazzaville, avant de se rendre au Bénin puis en Guinée Bissau, pays qui a pris les commandes de la présidence tournante de la CEDEAO.

Réélu en avril dernier, Emmanuel Macron effectuera son tout premier voyage sur le continent africain. Il durera du 25 au 28 juillet prochain.

Ce déplacement de Macron en Afrique aura notamment pour thèmes la crise alimentaire provoquée par la guerre en Ukraine, les enjeux de production agricole et les questions sécuritaires, selon la présidence française.

Il s'agit de « marquer la continuité et la constance de l'engagement du Président de la République dans la démarche de renouvellement de la relation avec le continent africain », commente l'Élysée.

Ce sera la première fois qu'Emmanuel Macron se rend dans ces trois pays.

Le dernier président français à avoir effectué une visite officielle au Congo fut Jacques Chirac le samedi 5 février 2005. Il avait été invité à Brazzaville pour la conférence internationale sur la préservation des forêts du Bassin du Congo.

Jacques Chirac avait donné une conférence de presse à Brazzaville, en compagnie des Présidents congolais, Denis Sassou N’Guesso, camerounais Paul Biya et gabonais Omar Bongo Ondimba, trois des plus anciens "amis de la France" en Afrique.

L'aspect bilatéral de sa visite a été réduit à la portion congrue.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner