Niari – Mossendjo : Délabré, le tribunal de grande instance de la localité s'écroule

Les locaux abritant les bureaux ainsi que le tribunal de grande instance de Mossendjo sont désormais hors d'usage. Un pan de mur s'est effondré, l'édifice tout entier menace de s'écrouler.

Tribunal de grande instance de Mossendjo, c'est sur un tas de gravats qu'est posé le tableau sur lequel est inscrit le message qui oriente les usagers vers les locaux de la mairie où sont provisoirement installés les services du tribunal.

Depuis son ouverture, le tribunal de grande instance de Mossendjo a toujours occupé un bâtiment qui ne paye pas de mine.

Ce bâtiment au toit conique construit dans la décennie 60 a outrageusement pris un coup de vieux. Les pluies diluviennes y ont apporté le coup de grâce. Une partie de la façade principale s'est effondrée.

Beaucoup pensaient qu'à la faveur de la municipalisation accélérée qu'avait connu le département du Niari, la réhabilitation ou la reconstruction à Mossendjo de ces locaux au rôle hautement régalien serait inscrite au chapitre des réalisations immobilières. Il n'en fut hélas pas le cas.

Pour seule innovation, les façades extérieures du bâtiment du tribunal furent badigeonnées pour donner plus d'éclat à l 'environnement festif.

Un décret-loi du 8 janvier 1999 pris par le président de la république créé le tribunal de grande instance à Mossendjo, dans la région du Niari.

Le ressort du tribunal de grande instance de Mossendjo s'étend sur les districts de Mayoko, Makabana, Mbinda, Moutamba, Moungoundou Sud, Mougoundou Nord, précise ledit décret-loi.

Bertrand BOUKAKA

banner