Algérie : Trois jours de deuil suite au crash de l'avion militaire, ayant fait 257 morts

Algérie : Trois jours de deuil suite au crash de l'avion militaire, ayant fait 257 morts

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de trois jours, selon un communiqué officiel en mémoire des victimes du crash de mercredi. Il a également « ordonné » que soit récitée en mémoire des victimes ''la Prière de l’absent'' vendredi, après la grande prière musulmane hebdomadaire.

L’avion de l’armée de l’air algérienne, un Illiouchine 76 de fabrication soviétique, s’est écrasé mercredi matin peu après le décollage non loin de la base aérienne de Boufarik, à de 35 km au sud d’Alger.

L’accident a fait 257 morts selon le ministère algérien de la Défense. Les victimes sont les dix membres d’équipage et 247 passagers, « dont la plupart sont des personnels de l’Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles », précise le ministère, sans faire état d’éventuels survivants.

Le crash s’est produit dans une zone inhabitée, un champ situé à une centaine de mètres des murs d’enceinte de la base aérienne. Les flammes qui ont ravagé la quasi-totalité de l’avion sont désormais éteintes. À l'aide de grues et de tracto-pelles, les secouristes recherchent d'éventuels corps qui se trouveraient encore sous les décombres.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville