L’Ambassade du Congo-Brazzaville en France au cœur d’un trafic de près de 800 faux documents

C’est l’image de tout un pays qui est depuis ce mercredi matin dans la farine de blé et les responsables ont le moral en berne sinon dans les chaussettes. Un réseau de faux papiers, qui fonctionnait avec la probable complicité d’employés de l’Ambassade du Congo-Brazzaville en France, a été démantelé par les enquêteurs de la sous-direction de la lutte contre l’immigration irrégulière de Paris. Près de 800 faux documents ont été saisis, rapporte Le Parisien.

C’est une officine qui fonctionnait, selon l’enquête, avec la complicité d’employés de l’Ambassade du Congo-Brazzaville.

À 63 ans, Guy, un faussaire aux doigts de fée, qui réalisait de faux papiers, avait été interpellé, en mars 2021 à Sevran (Seine-Saint-Denis), avant d’être mis en examen à Paris pour participation à une association de malfaiteurs en compagnie de douze autres membres de ce réseau.

Il vient d’être remis en liberté alors que l’enquête se poursuit…

Germaine MAPANGA / source : Le Parisien

banner